Savoir-Faire

Des activités favorables
à l’environnement

Depuis son arrivée à la propriété, Philippe Castéja met tout en oeuvre pour favoriser l’environnement. En 2011, il s’associe à dix autres propriétés viticoles de Pomerol, en collaboration avec l’Inra, pour mettre en place une lutte collective biologique. Pour cela, les 11 propriétés ont installé des diffuseurs de confusion sexuelle afin d’éliminer les insectes nuisibles en désorientant les mâles qui ne retrouveront pas les femelles.

Ceci est toujours pratiqué à la propriété et permet d’éviter la reproduction en masse des insectes. Cette méthode est une bonne alternative aux insecticides. Le Château la Croix du Casse est également certifié Haute Valeur Environnementale 3.

Un soin particulier des vignes

A chaque saison, les vignes requièrent beaucoup d’attention afin de produire le plus grand nombre de grappes de raisin de qualité. Au Château la Croix du Casse, la terre est travaillée et les vignes sont taillées en hiver pour favoriser la circulation de la sève mais aussi pour contrer les maladies du bois.

L’épamprage et l’échardage qui consistent à éliminer les gourmands et entrecoeurs de la vigne permettent d’aérer la vigne et de réduire une nouvelle fois les risques de maladies. L’effeuillage, réalisé en été, consiste à ôter les feuilles autour des grappes pour qu’elles puissent grossir convenablement.

A la fin de l’été, pendant la véraison, et selon les années, un éclaircissage peut-être réalisé ; cela consiste à supprimer le surplus de raisins. Lorsque les raisins arrivent à pleine maturité, fin septembre-début octobre, les vendanges manuelles débutent. Une fois ramassés, les raisins sont égrappés, triés, foulés, puis mis en cuves inox thermo-régulées.

Une vinification
contrôlée des vins

La vinification est contrôlée pendant tout le processus, qui dure environ 1 mois. Pendant quelques jours, les arômes font pouvoir émerger grâce à la macération pré-fermentaire. Le sucre va ensuite se transformer en alcool pendant la fermentation alcoolique. Les tanins pourront être affinés si besoin grâce à une macération post fermentaire à chaud.

L’écoulage et le pressurage vont permettre d’extraire le vin et de séparer le jus de la peau et des pépins. La dernière étape de la vinification, nommée fermentation malolactique, consiste à transformer l’acide malique en acide lactique, dans le but de stabiliser le vin et de le rendre plus souple.

Un élevage en
barriques traditionnel

Les vins du Château La Croix du Casse sont vieillis en fûts de chêne français pendant 18 mois, avec un renouvellement de 50% des barriques chaque année. Les vins sont ensuite clarifiés par collage à l’albumine d’œuf, puis, tous les 3 mois environ, soutirés selon la dégustation. Avant la mise en bouteille, l’assemblage est réalisé pour le Grand Vin et le second vin en fonction de la qualité.

L’élevage en barrique permet au vin de s’oxygener grace au bois, qui permet la circulation de l’air en faible quantité, et d’améliorer sa structure. L e bois apporte également au vin des arômes dits tertiaires (boisé, grillé, vanille, cuir…)

This site is registered on wpml.org as a development site.